121 réfugiés ukrainiens accueillis ce vendredi au complexe sportif de la Source à Orléans – La République du Centre

Le complexe sportif de la Source est transformé en centre d’accueil pour réfugiés ukrainiens, ce vendredi 18 mars. Le dispositif est encadré par le centre communal d’action sociale (CCAS) de la Ville d’Orléans, qui avait mis en place une cellule de crise il y a une semaine.

Deux autocars étaient partis mardi matin en direction de Cracovie (Pologne, ville jumelée avec Orléans). Un premier bus, avec une quarantaine de personnes à bord, est revenu dans la nuit de jeudi à vendredi ; un deuxième doit arriver ce vendredi en début d’après-midi.

En tout, “nous avons 121 réfugiés accueillis”, précise Régine Bréant, deuxième maire-adjoint à la Ville d’Orléans en charge des solidarités et de la famille, qui salue l’engagement des agents dans cette organisation. Pour l’heure, ils vont rejoindre des familles d’accueil : plus de 70 se sont portées volontaires, à la suite de l’appel de la Métropole d’Orléans.

Les élus d’Orléans votent 100.000 euros d’aide humanitaire pour les Ukrainiens

Des tentes pour se reposer

En immense majorité, ces réfugiés sont des femmes, et des enfants, parfois très jeunes. Le complexe sportif a été organisé en plusieurs pôles, pour l’accueil des Ukrainiens. Des tentes ont été installées pour chaque famille, pour leur permettre de d’abord se reposer, dans l’intimité.

Tous les réfugiés ont la possibilité de prendre des douches, et un kit d’hygiène leur a été distribué. Un pôle santé a été installé, pour le suivi médical, et la réalisation de tests Covid. Le Secours catholique est également présent au complexe de la Source, avec un vestiaire à disposition des arrivants.

Quelles modalités d’accueil pour les Ukrainiens attendus dans le Loiret : la préfecture l’explique dans le détail

Domiciliation, écoles, transport…

L’accueil passe aussi par une phase administrative : à leur arrivée, une domiciliation est attribuée aux réfugiés, qui sont recensés par la préfecture. Elles auront également un accès à un abonnement Tao, pour leur permettre de se déplacer.

Pour les enfants, l’inscription dans les écoles est aussi prévue. “L’Inspection d’académie se chargera ensuite de leur répartition”, précise Régine Bréant.

Certaines familles d’accueil sont venues dès ce vendredi matin, et elles vont se succéder dans la journée. “On s’assure que personne ne reparte dans la nature”, résume Régine Bréant. Un numéro d’urgence a été mis en place pour ces accueillants, pour ce premier week-end.

Dimitri Crozet

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

121 réfugiés ukrainiens accueillis ce vendredi au complexe sportif de la Source à Orléans – La République du Centre
Étiqueté avec :
%d blogueurs aiment cette page :