À l’ère du télétravail, les pointeuses sont toujours à la mode – Le Parisien