“Ce n’est pas ça qui mettra en péril nos exportations” : les entreprises françaises sereines face aux appels a  Franceinfo