Confinement : L’Union nationale des entreprises de coiffure prend acte, même si le moral des coiffeurs est en berne  L’Echo Sarthois