Éric Zemmour répond à Marine Le Pen : “Il n’y a pas de nazis dans mon équipe” – Marianne

Éric Zemmour balaye les accusations portées contre son camp. Invité de la matinale de France Inter ce lundi 7 février, le candidat du parti Reconquête ! a nié en bloc la présence de « nazis » au sein de ses rangs. « Il n’y a pas de nazis dans mon équipe » et « il faut arrêter avec cette insulte » a-t-il affirmé sans détour. « Il faut arrêter avec ce cirque, la nazification commence à bien faire, me nazifier, moi… Ma famille est née en Algérie, je suis un Français de confession juive. Je croyais naïvement que les nazis voulaient exterminer les juifs, qu’est-ce que les nazis ont à voir avec un juif dont les parents sont nés en Algérie ? » a encore souligné l’ancien polémiste.

Dans un entretien au Figaro jeudi dernier, sa rivale Marine Le Pen, avait reproché à Éric Zemmour d’attirer « toute une série de chapelles », « venues puis reparties » de l’ancien Front national, aujourd’hui Rassemblement national (RN) : « Il y a les catholiques traditionalistes, les païens, et quelques nazis » avait déclaré la candidate RN dans les colonnes du quotidien. « Éric Zemmour devrait faire le ménage dans son mouvement », avait-elle ensuite insisté lors d’un déplacement à Reims samedi 5 février en citant le mouvement d’ultradroite des Zouaves Paris accusé d’avoir agressé des militants de SOS Racisme au meeting du polémiste à Villepinte le 5 décembre.

« Elle crache de la bile »

Le nouveau porte-parole d’Éric Zemmour, Gilbert Collard, un transfuge récent du RN, a ironisé vendredi après les attaques de Marine Le Pen contre son candidat en estimant qu’elle « va finir présidente de SOS Racisme ». « Je prends ça avec compassion, elle se fait de la bile et donc elle crache de la bile », a-t-il réagi sur RTL. « C’est tout de même extraordinaire de voir que Marine Le Pen utilise contre le mouvement Reconquête une insulte du type que le Rassemblement national a subi pendant des années », a-t-il déploré.

À LIRE AUSSI :Marine Le Pen – Éric Zemmour : un duel verbal en cinq actes, pour une place au second tour

Hier, le vice-président du parti Reconquête !, Guillaume Peltier, a lui aussi vivement répondu aux accusations portées par la candidate RN. « Si jamais quelques énergumènes de ce type s’étaient faufilés parmi les millions d’électeurs et de sympathisants qui nous rejoignent, ils seraient immédiatement foutus dehors manu militari » a-t-il affirmé à l’antenne du Grand Jury-RTL-Le Figaro-LCI.

Recherche Google News – Cliquez pour lire l’article original

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

Éric Zemmour répond à Marine Le Pen : “Il n’y a pas de nazis dans mon équipe” – Marianne
Étiqueté avec :        
%d blogueurs aiment cette page :