La fourniture de logiciels est désormais axée sur le soutien aux “entreprises sans contact”  ZDNet France