Les importateurs algériens soumis à de nouvelles mesures – ObservAlgerie

L’étau se resserre de plus en plus sur les importateurs algériens, qui sont régulièrement soumis à de nouvelles règles. En effet, selon le communiqué du ministère du Commerce et de la Promotion des exportations, daté du lundi 25 avril, de nouvelles mesures sont prises à l’importation. Il s’agit cette fois de la présentation d’un document attestant de « l’indisponibilité » des produits à importer sur le marché national.

Dans son communiqué, le département du Commerce a appelé tous les opérateurs économiques activant dans le domaine de l’importation de matières premières, de produits et de marchandises destinés à la revente en l’état, à présenter un document attestant de l’indisponibilité de ces produits sur le marché national.

Le ministère du commerce indique dans son communiqué qu’il « informe l’ensemble des opérateurs économiques activant dans le domaine de l’importation de matières premières, de produits et de marchandises destinés à la revente en l’état, de la disponibilité d’une plateforme électronique du produit national: https://www.commerce.gov.dz/cartographie ».

Le communiqué précise que cette plateforme « mise à la disposition de tous les secteurs et opérateurs économiques, permet de s’assurer de la non disponibilité des matières et des produits à importer, sur le marché national ». Ainsi, « les opérateurs activant dans le domaine de l’importation pour la revente en l’état, sont invités à partir du 25 avril 2022, à introduire une demande via le lien électronique : https://www.commerce.gov.dz/import, pour obtenir un document remis par les services de l’Agence nationale de la promotion du commerce extérieur – ALGEX –, à joindre au dossier de demande de domiciliation bancaire, afin de parachever les procédures d’importation ».

Il faut souligner que cette décision parvient après la note envoyée par l’Association Professionnelle des Banques et des Établissements financiers (ABEF) aux directeurs des banques et établissements financiers, au sujet des nouvelles mesures prises concernant les importations.

Cette note indique que l’association « a été rendue destinataire, ce jour (24 avril), par l’entremise du ministère des Finances, d’un courrier émanant du ministère du Commerce et de la Promotion des Exportations, ayant trait à la mise en service d’une plateforme électronique, pour le produit national, interactive et accessible à tous les secteurs et opérateurs économiques ». Elle précise qu’ « Il est souligné, à travers cette correspondance, que les opérateurs économiques sont dans l’obligation de consulter cette plateforme, préalablement à toute opération de domiciliation bancaire, et ce, afin de vérifier l’indisponibilité des produits à importer sur le marché national ».

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

Les importateurs algériens soumis à de nouvelles mesures – ObservAlgerie
Étiqueté avec :
%d blogueurs aiment cette page :