Logement : ce que proposent les principaux candidats à la présidentielle – Europe 1

Le logement fait partie des priorités des programmes des candidats à l’élection présidentielle. Comment mieux loger les Français, comment construire de façon durable… Autant de questions auxquelles ils apportent leur lot de propositions. À l’occasion de la sortie de nos Playlists de la présidentielle (celle sur les logements est à retrouver en cliquant ici ou en bas de cet article), Europe 1 revient sur les propositions de certains candidats. 

Anne Hidalgo

La candidate du Parti socialiste et maire de Paris mise sur les logements bas carbone, “la reconstruction de notre siècle” selon elle. Anne Hidalgo propose un grand plan pluriannuel de rénovation énergétique des bâtiments qui permettrait la rénovation complète et performante de 760.000 logements privés par an, soit 22 millions de logements d’ici 2050. Elle s’engage également à loger les Français à prix abordable, avec une “relance de la construction de logements sociaux, qui sera portée à 150.000 logements par an, dont un tiers de logements très sociaux” et une “généralisation de l’encadrement des loyers dans toutes les zones tendues”.

Emmanuel Macron

Le Président sortant veut créer une offre de logements abordables, là où se situent les besoins, notamment en matière d’emploi. Il veut faciliter l’accès au logement pour les jeunes et les actifs en mobilité, à travers la construction de 80.000 logements et accélérer la rénovation, dont “la moitié des logements-passoires dès 2022, afin de diminuer les émissions et de faire baisser les charges”. Le président-candidat propose de “faire baisser les prix et la construction massive de nouveaux logements”. Concernant les sans-abri, Emmanuel Macron veut mettre en place un droit à la domiciliation. 

Eric Zemmour

Eric Zemmour veut quant à lui supprimer les aides sociales non-contributives (allocations familiales, aides au logement, RSA, minimum vieillesse…) pour les étrangers extra-européens et expulser automatiquement les trafiquants de drogue et leurs familles des logements sociaux. Il veut abroger la loi Solidarité et renouvellement urbain (SRU) qui impose aux villes un quart de logements sociaux. Ses axes de travail ? Favoriser la construction de logements neufs, “remettre” les logements sociaux aux “Français les plus modestes” et favoriser l’équilibre entre la vie professionnelle et familiale, en réservant des places aux mères célibataires françaises dans le logement social et en crèche.

Fabien Roussel

Le candidat PCF souhaite un droit au logement et la construction de logements Crous destinés aux étudiants. “En cinq ans, le parc actuel de ces logements sera porté de 175.000 actuellement à 525.000”, a-t-il annoncé. Fabien Roussel veut agir pour des logement plus écologiques.

Il veut également “instaurer une obligation de rénovation énergétique performante, sociale et progressive des logements d’ici à 2040 et de rénovation globale des passoires thermiques d’ici à 2030, sans reste à charge pour les plus modestes, en consacrant 10 milliards par an à la rénovation énergétique des logements et des bâtiments publics pour isoler et rénover 700.000 logements par an”.

Jean Lassalle

Le candidat et député des Pyrénées-Atlantiques veut ouvrir des “états généraux pour la banlieue”, élaborer un plan de co-construction de la politique de la ville avec les citoyens, les élus, les acteurs institutionnels et associatifs. Jean Lassalle s’engage à assurer un toit à chaque personne sans-abri. Ses propositions consistent à augmenter le montant des APL, notamment pour les jeunes et mieux encadrer les prix des loyers. Enfin, Jean Lassalle propose que le locataire devienne automatiquement propriétaire dès que le montant des mensualités correspond à la valeur du bien.

Jean-Luc Mélenchon

Le leader de La France Insoumise souhaite “garantir le droit au logement” en l’inscrivant dans la Constitution. Jean-Luc Mélenchon souhaite “développer une offre massive de logements de qualité, durables et économes en énergie”. Il veut “mener une politique active de lutte contre les logements vacants pouvant aller jusqu’à la réquisition” et produire “un million de logements réellement sociaux (PLAI et PLUS) au rythme de 200.000 logements publics par an répondant aux critères écologiques”. 

Marine Le Pen

La candidate du Rassemblement national a une chose en tête : assurer la priorité nationale d’accès au logement social et à l’emploi. Marine Le Pen veut un referendum pour adopter des mesures, et déterminer la question de la priorité d’accès au logement social. Elle souhaite améliorer les conditions de logement des forces militaires et que “nos compatriotes d’outre-mer bénéficient en métropole d’une priorité d’accès aux études et au logement social”. Enfin, elle s’engage à construire 100.000 nouveaux logements étudiants pendant son quinquennat.

Valérie Pécresse

Développer des logements adaptés pour les personnes âgées. Valérie Pécresse veut “une France de propriétaires” : 500.000 logements neufs ou rénovés chaque année, la généralisation du prêt à taux zéro (PTZ) sur tout le territoire pour aider les Français à acheter leur premier logement, ou encore une caution solidaire pour les travailleurs exclus du prêt bancaire (CDD, intérim…). Valérie Pécresse veut plus de justice dans l’attribution des logements sociaux. Enfin, elle plaide pour la mise en place d’une croissance verte et durable pour en finir avec les passoires énergétiques en doublant le nombre de logements rénovés.

Yannick Jadot

Le candidat Europe Ecologie Les Verts se concentre sur trois axes : réduire de moitié la facture énergétique des logements en visant une réduction de 50% de la consommation d’énergie, en finir avec les passoires thermiques, et le versement d’un chèque énergie de 400 euros pour donner un coup de pouce aux Français. Yannick Jadot vise la rénovation complète des 5 millions de passoires thermiques en 10 ans. Il alerte aussi sur l’urgence écologique. Dans son programme, il propose de “réduire l’empreinte carbone de la France de 55 % d’ici 2030 en vivant mieux et d’atteindre la neutralité carbone en 2050”.

>> Pour faire le tour de la question, vous pouvez également écouter notre Playlist ici :

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

Logement : ce que proposent les principaux candidats à la présidentielle – Europe 1
Étiqueté avec :
%d blogueurs aiment cette page :