Présidentielle 2022 : le lapsus de Zemmour sur les législatives – Le Figaro

En parlant trop vite, le candidat nationaliste a annoncé qu’il serait prétendant à la députation. Avant de rectifier le tir quelques secondes après.

Il faut toujours tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler. C’est un adage qu’Éric Zemmour a peut-être oublié mardi soir sur le plateau de France 2. Invité de l’émission Élysée 2022, au côté d’autres prétendants, le leader nationaliste a été interrogé en fin d’interview sur ses ambitions politiques en cas de non-victoire à la présidentielle.

«Est-ce que vous serez candidat aux législatives si vous n’êtes pas président ?», lui demande sobrement Léa Salamé. Dans une explication un peu rapide, Éric Zemmour réplique : «Je serai candidat…mais je serai au second tour et je serai élu.» Reprenant cette phrase de volée, la journaliste rétorque «Vous dites “je serai candidat aux législatives” ?» «Je n’abandonnerai pas les gens qui m’ont fait confiance», conclut finalement le candidat dans une réponse beaucoup moins affirmative, mais plus ambiguë que la précédente.

A cinq jours du vote, ce lapsus peut interpeller les soutiens sur les chances du prétendant de Reconquête! à se hisser au second tour. Dans la plupart des sondages, celui-ci est à présent situé en quatrième position autour de 10-11% d’intentions de vote. Depuis quelques semaines, la répartition des circonscriptions agite les esprits des caciques du parti nationaliste. Un véritable casse-tête pour ses équipes alors que personne ne connaîtra la carte électorale du vote Zemmour avant le soir du premier tour.

Recherche Google News – Cliquez pour lire l’article original

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

Présidentielle 2022 : le lapsus de Zemmour sur les législatives – Le Figaro
Étiqueté avec :        
%d blogueurs aiment cette page :