Télétravail : en 2022, les entreprises veulent revoir leurs employés ! – InformatiqueNews

Télétravail, travail hybride, flexibilité des horaires… Tous ces concepts issus de deux ans de crise pandémique pourraient bien disparaître rapidement du paysage français. Une nouvelle étude montre une résistance aux nouvelles idées plus fortes en 2022 qu’en 2021…

« Le télétravail a fait son entrée fracassante avec la crise sanitaire et il est aujourd’hui une caractéristique essentielle de la situation. Nous sommes passés de l’adaptation forcée à l’anticipation pour demain. Le ‘Future of Work’ est bien la question qui taraude les entreprises. Le retour au bureau en est le sujet principal, mais la question primordiale demeure : ‘pour y faire quoi ?’ » résume Romain Millet, Ergonome, directeur New Ways of Working chez Génie des Lieux. Le cabinet de conseil indépendant en design, co-conception et réalisation d’espaces de travail vient de publier les résultats de sa deuxième enquête sur le futur des entreprises et de leur lieu de travail après celle initiée en 2021.

Et tous les indices de cette enquête tendent à démontrer, qu’en France, les dirigeants d’entreprise aspirent à un retour à des pratiques plus traditionnelles, au moins partiellement.

Au moins un minimum de présentiel

Ainsi, 81% des entreprises veulent faire revenir leurs collaborateurs au bureau en 2022, elles étaient 77 % en 2021 ! C’est aujourd’hui leur grande priorité devant l’aménagement des espaces pour l’hybridation du travail et les actions à entreprendre pour rassurer les équipes sur les enjeux sanitaires.

Télétravail & Hybrid Work- Objectifs prioritaires des entreprises pour 2020

Télétravail & Hybrid Work- Objectifs prioritaires des entreprises pour 2020

Plus inquiétant encore, tout au moins pour les salariés, 67% des entreprises ne prévoient toujours pas de consulter les salariés sur l’évolution du travail (61% en 2021) et 57% ne laisseront pas aux collaborateurs le choix de leur lieu de travail (52% en 2021). Elles sont désormais davantage favorables à limiter le télétravail à 1 ou 2 jours plutôt que de laisser jusqu’à 3 jours télétravaillés.

Télétravail - les entreprises ne veulent pas consulter les salariés

Télétravail - les entreprises ne veulent pas consulter les salariésHybrid Work et télétravail : Un peu plus de flexibilité mais pas de liberté

Télétravailler chez soi mais pas n’importe où…

Pour autant, un retour à la situation « avant crise » parait désormais difficile, voire impossible, à la plupart des responsables d’entreprise. « Même si les entreprises veulent plus de présentiel, le télétravail fait désormais partie intégrante du quotidien. Ainsi, plus de 72 % des entreprises envisagent une grande proportion de collaborateurs en home office dans le futur, ils étaient déjà 64 % à le penser en 2021 » note les rapporteurs.
Et cette réalité semble relativement actée puisque la réduction des surfaces de bureau à son strict minimum est désormais envisagée par 62% des responsables d’entreprise en 2022 alors qu’ils n’étaient que 57% à y réfléchir en 2021.

Télétravail & Hybrid Work - Les incontournables pour un futur proche

Télétravail & Hybrid Work - Les incontournables pour un futur proche
Par contre, l’étude montre que si le travail à domicile est désormais admis, l’idée de travailler dans différents lieux, au travers d’espaces de co-working distants ou de tiers lieux, a encore du chemin à faire alors que bien des salariés n’ayant pas l’espace adéquat chez eux aspirent à trouver des lieux adaptés mais plus proches de chez eux que les locaux de l’entreprise. La possibilité de travailler dans différents lieux perd du terrain avec seulement 58% de répondants favorables contre 61 % l’année dernière. Autre chiffre qui va dans le même sens, seulement 5% des entreprises ont fixé en 2022 comme objectif de développer le bureau libre (autrement dit laisser le choix de travailler depuis différents lieux).

Télétravail : oui, mais à domicile

Télétravail : oui, mais à domicile

Manager le télétravail et l’hybrid work

Ce n’est pas la première étude à dénoncer un décalage entre aspirations des managers et celles des salariés. Mais elle tend à montrer que les écarts se creusent encore un peu plus en 2022. On peut d’ailleurs s’inquiéter de voir que seulement 1% des entreprises considèrent comme incontournable de devoir revoir le management pour faire performer les équipes hybrides… Et seulement 49% des entreprises estiment avoir déjà adapté leur management aux outils du travail hybride. Toutefois, 51% des entreprises assurent avoir entamé une grande réflexion sur de nouveaux modes d’organisation.

Télétravail : L'Hybrid Work invite les entreprises à de grandes réflexions sur le lieu et l'organisation

Télétravail : L'Hybrid Work invite les entreprises à de grandes réflexions sur le lieu et l'organisation

De quoi rester sur une note positive. D’autant que Romain Millet estime que « les entreprises sont en demande d’expertise pour établir une analyse poussée de leurs activités et penser à la meilleure organisation pour un modèle hybride. C’est seulement après ce travail introspectif que l’on pourra adapter les aménagements et les outils à ces nouveaux modes de travail, et cela clairement, au service de la performance du collectif ».

A lire également :

44% des managers souhaitent le retour de leurs équipes au bureau
« Le télétravail doit inviter les managers à passer beaucoup plus de temps avec leurs équipes »
Les collaborateurs prêts à faire davantage confiance à l’IA qu’à leurs managers !

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

Télétravail : en 2022, les entreprises veulent revoir leurs employés ! – InformatiqueNews
Étiqueté avec :
%d blogueurs aiment cette page :