Télétravail et électricité: comment moins consommer? – Challenges

Parmi les nombreuses mesures mises en place fin décembre pour tenter d’endiguer la cinquième vague de Covid en France, le Premier ministre Jean Castex a notamment annoncé l’extension du télétravail. Ainsi, le recours au télétravail a été rendu obligatoire à partir du 3 janvier 2022 “pour tous les salariés pour lesquels il est possible”, à raison de trois ou quatre jours par semaine, pour une durée minimum de trois semaines. Mode de travail qui séduit certains Français, mais qui en ennuie d’autres, le télétravail a logiquement un impact sur la consommation d’électricité des particuliers. Les équipes Recherche & Développement d’EDF avaient ainsi estimé entre 5 et 7% la hausse de la consommation d’électricité en France par foyer lors du premier confinement qui avait engendré le télétravail de près de huit millions de personnes au printemps 2020.

L’optimisation de l’éclairage

Si certaines entreprises aident financièrement leurs télétravailleurs, l’employeur n’est plus obligé de prendre en charge les frais engendrés par l’exercice du télétravail de ses salariés depuis une réforme du Code du travail datant de 2017. La solution est donc de moins consommer, que ce soit pour une question de budget, mais aussi de protection de l’environnement. Éclairage, chauffage et appareils électroniques, ces trois accélérateurs de consommation d’énergie peuvent être réduits en prenant quelques habitudes.

En ce qui concerne l’éclairage, la première astuce est de se servir, autant que faire se peut, de la lumière du jour. Pour cela, il faut positionner son bureau de façon à recevoir un maximum de luminosité, mais sans avoir le soleil qui tape directement sur l’écran. Cela permet d’éviter des reflets lumineux désagréables, et parfois même nocifs pour les yeux. Lorsque le soleil se couche, l’éclairage doit être le plus direct possible, par exemple par l’intermédiaire d’une petite lampe de bureau. Pour les personnes qui ne l’ont pas encore fait, il est également intéressant de passer aux ampoules LED qui durent plus longtemps et réduisent la consommation d’électricité par rapport aux autres types d’ampoules.

Diminuer la consommation des appareils de travail

Il est également possible d’optimiser la consommation d’énergie des outils de travail utilisés à la maison, qui sont le plus souvent des appareils informatiques. En ce qui concerne l’ordinateur, il faut tout d’abord savoir qu’un modèle portable consomme bien moins qu’un PC ou un Mac fixe (jusqu’à 80% de kilowattheures en moins en moyenne).

Cependant, la consommation d’énergie globale dépend aussi beaucoup du comportement du télétravailleur. Un ordinateur portable qui reste constamment branché sur secteur augmente la facture d’électricité pour rien. Lorsque cela est possible, il est préférable de donner à son laptop un cycle de charge pendant la pause déjeuner et un autre le soir à la fin de la journée de travail, pour pouvoir l’utiliser entre-temps sur les deux demi-journées de travail. Cela évite aussi de laisser en veille son ordinateur pendant le repas de midi ou la nuit, l’état de veille étant tout de même source de consommation d’énergie. Lorsque l’ordinateur n’est plus du tout utilisé, ni pour le travail ni pour être chargé, il faut absolument le débrancher. Idem pour la box Internet qui n’a pas besoin de rester allumée lorsque le travailleur dort. De la même façon, les autres appareils informatiques utilisés, comme les scanners ou les imprimantes, doivent rester éteints et même débranchés, tant que le télétravailleur ne s’en sert pas. Pas besoin non plus de mettre la luminosité de votre écran d’ordinateur à fond lorsque cela n’est pas nécessaire.

Réduire son chauffage ou sa climatisation

La consommation d’électricité due au chauffage ou à la climatisation dépend de la frilosité de chacun. Mais il y a tout de même souvent moyen de réduire sa facture en s’habillant de la bonne façon. En hiver par exemple, même les plus frileux peuvent sortir de l’armoire leurs vêtements les plus chauds. En télétravail, il est possible d’enfiler de grosses chaussettes de laine et des chaussons bien confortables sans être vu par ses collègues. Selon des chiffres de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) repris par EDF, baisser de 1 degré le thermostat de son chauffage permet une économie d’énergie de 5 à 10%.

En été, c’est la consommation des climatiseurs, ventilateurs et autres rafraîchisseurs qui peut poser problème. Là encore, il est possible de réduire l’utilisation de ces machines en s’habillant de manière adéquate, par exemple en short et tee-shirt. De manière générale, il est important d’acheter des appareils qui consomment le moins possible et de bien les entretenir, mais aussi de vivre dans une maison ou un appartement bien isolé pour l’hiver, et bien aéré pendant l’été. D’après des chiffres donnés par EDF, l’isolation permet par exemple de gagner jusqu’à 5 degrés de température intérieure l’hiver, et près de 20% d’économie sur sa facture d’énergie.

(Par la rédaction de l’agence hREF)

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

Télétravail et électricité: comment moins consommer? – Challenges
Étiqueté avec :
%d blogueurs aiment cette page :