Télétravail et logement inadapté: peut-on en être exempté? – Challenges

Durant la pandémie, le gouvernement a rendu obligatoire le télétravail, afin de limiter la propagation du virus. Depuis le début de l’année, le télétravail n’est plus une règle. Il est cependant encouragé, et est réglementé par les entreprises en interne. Le télétravail possède ses avantages et inconvénients, mais avec sa généralisation, on a pu constater des cas de détresse psychologique, notamment chez les plus jeunes, souffrant de stress en raison de l’isolement et d’habitations non adaptées. Que faire si son appartement est trop exigu? Ou si le bruit ambiant empêche de travailler correctement? Que faire en cas de mauvaise connexion Web? Peut-on refuser le télétravail si son logement est inadapté au télétravail

Télétravail et logement inadapté

Si le télétravail est globalement apprécié par de nombreux salariés, certains sont touchés par des problèmes de stress, de perte de sommeil, d’isolement et de dépression. Un logement inadapté est un facteur majeur de mal-être, avec pour conséquences professionnelles des baisses de performances. C’est notamment le cas pour les plus jeunes salariés, qui vivent dans des studios exigus ou mal équipés (pas de bureau, pas de chaise confortable, manque de connexion Web). Un espace restreint peut conduire à une véritable détresse psychologique, renforcée par la perte de lien social.

Il est donc important que l’employeur assure un espace convivial à son salarié, en lui fournissant du matériel opérationnel et propice à son bien-être. L’employeur a toutes les raisons d’intervenir et de limiter le télétravail, en cas de logement inadapté. 

Peut-on refuser le télétravail?

Le télétravail n’est pas réglementé par la loi, en termes d’obligation. De fait, si un salarié refuse des jours de télétravail, son employeur ne peut mettre fin à son contrat de travail. Le télétravail fonctionne sur la base du volontariat, sauf en cas de circonstances exceptionnelles. Cela a été le cas pendant la pandémie, avec une directive imposée par le gouvernement, pour des raisons de sécurité sanitaire. 

Les entreprises doivent s’adapter à chacun de leurs salariés. L’employeur doit s’assurer que les salariés disposent des outils numériques indispensables (matériel, connexion), et assurer une formation en cas de besoin. Le télétravail est encadré par la loi en France, en ce qui concerne le temps de travail et le droit à la déconnexion. Les accidents en télétravail sont également couverts par l’employeur. En cas de problème lié à son logement, le salarié peut légitimement s’adresser à son employeur pour limiter les jours de télétravail.

(Par la rédaction de l’agence hREF)

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

Télétravail et logement inadapté: peut-on en être exempté? – Challenges
Étiqueté avec :
%d blogueurs aiment cette page :