Télétravail : votre employeur refuse de le renforcer ? Racontez-nous ! – Capital.fr

Le gouvernement met la pression sur les employeurs. Pour faire face à la cinquième vague de Covid-19, le Premier ministre, Jean Castex, a appelé lundi 6 décembre les entreprises à renforcer leur recours au télétravail à raison de deux à trois jours par semaine, lorsque cela est possible. Pour rappel, dans sa précédente version, du 29 novembre, le protocole sanitaire en entreprise laissait la main aux employeurs pour fixer, dans le cadre du dialogue social, les modalités de recours au télétravail et le renforcement des mesures sanitaires au sein de l’entreprise pour faire face à la flambée de l’épidémie. Jusqu’ici, les employeurs pouvaient donc décider librement du nombre de jours de télétravail dans leur entreprise.

Mais une nouvelle version de ce document, publiée ce mercredi, durcit le ton en retranscrivant l’appel lancé par Jean Castex sur le télétravail. “Dans le contexte de reprise épidémique, la cible doit être de deux à trois jours de télétravail par semaine sous réserve des contraintes liées à l’organisation du travail et de la situation des salariés”, écrit le ministère du Travail dans son protocole sanitaire. Une cible qui doit toujours être fixée “dans le cadre du dialogue social de proximité”. Pour l’heure, il ne s’agit “que” d’une recommandation appuyée de la part du gouvernement. Mais l’exécutif pourrait renforcer encore davantage les règles très rapidement, si les employeurs ne suivent pas ce premier appel. “Mon objectif, c’est vraiment que ce renforcement du télétravail puisse se mettre en œuvre dans le dialogue social au sein de chaque entreprise et qu’on n’ait pas besoin de revenir à des obligations”, a signalé Élisabeth Borne sur LCI, ce mardi 7 décembre.

Dans ce cadre, les contrôles de l’inspection du travail vont être renforcés à partir de la semaine prochaine, pour vérifier que les employeurs suivent bien les règles. “J’ai demandé à l’inspection du travail de reprendre ses contrôles, de revenir à 5.000 contrôles par mois. On en était à moins de 1.000 au mois d’octobre”, a précisé la ministre du Travail, avant d’indiquer que lors de leurs visites, “les inspecteurs contrôleront le respect des gestes barrières et la remobilisation des entreprises sur le télétravail.”

Vous êtes salarié ou agent de la fonction publique et vous considérez que votre métier vous permet de travailler à distance au moins deux ou trois jours par semaine mais votre employeur vous demande toujours de venir au bureau ? Vous étiez en télétravail pendant les confinements mais ce n’est plus le cas aujourd’hui, malgré les différents appels de l’exécutif ? Vous estimez plus globalement que votre employeur ne respecte pas les consignes gouvernementales sur le télétravail ? Pour témoigner (anonymement si besoin), contactez-nous par email à l’adresse sasali+temoignages@prismamedia.com.

>> Retrouvez notre série de podcasts sur le télétravail, ses bons et ses mauvais côtés

Recevez nos dernières news Emploi, management, droits, chaque semaine l’actualité de votre carrière.

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

Télétravail : votre employeur refuse de le renforcer ? Racontez-nous ! – Capital.fr
Étiqueté avec :
%d blogueurs aiment cette page :