Le lourd impact du télétravail sur la santé des salariés – Capital.fr

Quels principaux problèmes ont rencontré les salariés français en 2021 ? Dans la huitième édition de son baromètre sur les vulnérabilités des salariés, le spécialiste de l’accompagnement social Responsage met en lumière les principales difficultés auxquelles ont fait face les travailleurs l’année dernière. Initialement fondé pour accompagner les salariés ayant la charge d’un proche handicapé, le groupe a progressivement élargi son activité pour accompagner tous les salariés confrontés à des problématiques familiales, sanitaires ou financières. “Nous réalisons un accompagnement à 360 degrés à destination des salariés qui peuvent être fragilisés par certains facteurs, et ainsi limiter leur engagement auprès de leur employeur”, indique Joël Riou, fondateur et dirigeant de Responsage. Le baromètre 2022, qui porte sur l’ensemble des bénéficiaires de l’organisme, permet d’avoir une vision globale des fragilités des salariés, des sujets qui leur causent du tort ainsi que des profils des personnes vulnérables.

Bien que la question de la santé au travail n’arrive qu’en troisième position, après celles du logement et du budget, les difficultés qui y sont liées ont doublé en 2021. Plus d’un salarié sur cinq sollicitant l’aide de Responsage pour des questions de santé au travail a rencontré des problématiques de stress, de burn-out ou d’accident du travail, soit 2,5 fois plus qu’en 2020. “Ce sujet nous a surpris, car il n’apparaissait pas clairement les années précédentes”, relève Joël Riou. La crise sanitaire et ses conséquences sur la vie des travailleurs représentent les principaux facteurs de la montée en flèche de ce phénomène. “On a identifié une hausse du stress extrêmement forte”, poursuit le dirigeant. Concernant les profils des salariés qui y sont confrontés, on retrouve une répartition égale d’hommes et de femmes, près de 60% d’entre eux sont des non-cadres et 41% sont âgés de 40 à 50 ans.

Un équilibre entre vie professionnelle et personnelle devenu flou

Les principales conséquences de l’épidémie de Covid-19 sur le bien-être des travailleurs sont liées à la généralisation du travail à distance. Si certains salariés affirment en tirer parti, appréciant le fait de gagner en autonomie, d’éviter les transports ou encore de mieux gérer l’organisation de leur journée, d’autres souffrent de cette situation. “14% des demandes ont été adressées par des personnes qui ont très mal vécu ces nouveaux modes de travail”, constate Joël Riou. L’un des principaux problèmes engendrés par le recours massif au télétravail est celui du surmenage. “Beaucoup de salariés n’ont plus de frontière entre leur vie personnelle et professionnelle, ne voient plus l’heure passer et sont désorientés sur les repères de leur journée”, indique le dirigeant de Responsage.

D’autres, notamment les salariés logés dans de petites surfaces, expriment avoir encore plus de mal à gérer leur vie professionnelle et familiale, notamment lorsqu’il est nécessaire de s’occuper des enfants après l’école ou de prendre en charge un proche handicapé. Une difficulté qui s’est accentuée avec le télétravail. En effet, près de 33% des bénéficiaires de Responsage accompagnent un conjoint malade, et parmi les salariés en charge d’un proche en situation de handicap, 57% des demandes concernent l’accompagnement d’un enfant. La question du logement est d’ailleurs évoquée par 34% des salariés faisant appel à Responsage, et arrive en tête du classement des principales difficultés rencontrées par les salariés.

De nouveaux rapports entre collaborateurs qui affectent les salariés

Joël Riou pointe également une dégradation des relations entre managers et salariés. “Les entreprises vont devoir trouver des solutions aux dysfonctionnements observés quant à la complexité du management à distance”. Ces derniers peuvent être liés à l’isolement des salariés qui ne parviennent pas à résoudre leurs problèmes seuls, aux sur-réactions des managers qui n’arrivent plus à gérer leurs employés à distance, ou encore aux nouvelles tensions qui surviennent lorsque la communication entre les collaborateurs est uniquement virtuelle. “On entre dans une civilisation de l’écrit : tout ce que les salariés écrivent reste, et sous le coup de la colère, les mails ou les tchats peuvent être mal interprétés”. Selon le dirigeant, l’instantanéité liée à l’hyperconnexion est source de tensions qui pourraient être évitées si les collaborateurs échangaient au bureau.

La fin de la crise sanitaire pourrait-elle inverser la tendance, et ainsi améliorer la santé des salariés ? “Je pense que nous n’avons pas fini de voir grandir ce phénomène”, regrette Joël Riou. Une grande partie des entreprises ont mis en place du télétravail régulier, et le 100% présentiel ne devrait pas redevenir la norme. Un point positif est néanmoins à retirer de cette situation. Si les salariés exprimant une dégradation de leur santé au travail augmentent, c’est aussi car le sujet est de plus en plus pris en considération dans le monde de l’entreprise. “Employeurs comme salariés sont sensibilisés et ces derniers n’hésitent plus à aborder cette problématique ou solliciter de l’aide sur ces sujets”, analyse l’étude. Exprimer les difficultés rencontrées, trouver des solutions pour améliorer les conditions de travail et négocier au cas par cas le nombre de jours de télétravail hebdomadaires sont autant de sujets qui devront être soulevés à l’avenir en entreprise.

>> Retrouvez notre série de podcasts sur le télétravail, ses bons et ses mauvais côtés

Recevez nos dernières news Emploi, management, droits, chaque semaine l’actualité de votre carrière.

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

Le lourd impact du télétravail sur la santé des salariés – Capital.fr
Étiqueté avec :
%d blogueurs aiment cette page :